LE BLOG
Le 3 octobre 2018
CYCL’HAUTS-DE-FRANCE 2018

Cycl’Hauts-de-France  2018  – Séjour Golfe du Morbihan

01 au 08 septembre 2018

Cette rencontre de fin d’été, à Erdeven, était la 30ème édition de cette manifestation. Elle a réuni au camping de Kerzerho, 92 participants des Hauts-de-France – 85 cyclotouristes et 7 accompagnantes. 19 d’entre eux découvraient cet évènement. A regret,  2 retardataires se sont désistés, retenus par des activités professionnelles.

Aller en Bretagne, c’est partir à la découverte d’une province forte d’une identité régionale née de son Histoire, ses Traditions, sa Culture Celte, ses Légendes, ses Langues mais aussi de tous les Symboles qui renforcent ses particularités. Nous y seront immergés durant toute la semaine.

Chaque jour, deux parcours « Cyclotouriste » étaient proposés – env. 60 et 100 Km, avec parfois des variantes  permettant d’aller à la rencontre des nombreux points d’intérêt de la région.

Au fil de nos déplacements, nous avons pu observer les nombreux mégalithes qui restent la manifestation d’une forte activité humaine dans la région, il y a 5 000 ans. Ce furent les  Alignements de Kerzhéro, de Carnac, les Dolmens de Locqueltas, Mané-Croc’h, Crucuno, le Grand Menhir brisé de er-Groah à Locmariaquer et beaucoup d’autres tout aussi impressionnants. Cairns et Tumulus étaient également au programme – Table des Marchands à Locmariaquer, butte de César à Arzon, etc ….

Des Chapelles, des Eglises, dédiées pour la plupart à des Saints Bretons, souvent d’origine Irlandaise ou Galloise, ont jalonné nos parcours. Nous en compterons une douzaine à Ploumergat ! Certaines, présentent une croix à proximité, parfois une fontaine, vestige de l’époque des Druides, sensée guérir des maladies telles que les rhumatismes, l’infertilité et encore bien d’autres affections.

Coté Mer (Armor), nous avons parcouru la presqu’île de Quiberon, admiré sa cote sauvage et la pointe de Conguel. La Ria d’Etel, nous a dévoilé tous ses charmes sous un chaud soleil – barre d’Etel, St-Cado, presqu’île de Locoal, pointes du Verdon et de Mané Hellec, parcs à huitres et vasières découvertes  à marée basse.

Deux parcours autour du Golfe, dont l’un nécessitait un passage par bateau de Locmariaquer à Port Navalo, nous ont fait découvrir les cotes dentelées du Golfe du Morbihan, la presqu’île de Rhuys, Arzon, Sarzeau, quelques moulins à marée, des marais salants, le pont tournant de Vannes, etc. ….

Coté Terre (Argoat), les Landes de Lanvaux nous ont offert en cadeaux des paysages remarquables de landes bretonnes, forêts de chênes, cultures variées, tout au long d’un circuit vallonné sans grandes difficultés. Les villes de Vannes, d’Auray, Hennebont n’ont pas été oubliées. Nous y avons consacré un peu de temps afin de nous imprégner des vestiges d’une autre époque – remparts, villes médiévales, port, basilique Ste-Anne d’Auray, St-Goustan, etc. … Au programme du vendredi, la remontée du Blavet par la voie verte, fut une balade bucolique, voire mélancolique qui mettait fin à notre séjour breton.

L’activité du jeudi a été l’occasion d’une croisière commentée sur le Golfe du Morbihan et sa multitude d’îles – une pour chaque jour de l’année selon la légende – avec pique nique à bord. Une visite de l’île aux Moines était proposée avant le retour à Port-Blanc par la Navette.  La météo, très généreuse  –  soleil, mer bleue, ciel  d’azur, a largement contribué au succès de cette balade sur la petite mer du Morbihan.

La restauration, assurée par « Le Chaudron Magique » dans l’enceinte du Camping, était variée et de qualité.

Martine Cano, Présidente de la FFCT est venue partager le dîner du mardi soir avec les Cyclos des Hauts-de-France.

A l’année prochaine – KENAVO DA VLOAZ

Daniel H. Pétrisot / Lucienne Gaxatte

Share Button

Cyclotourisme en Hauts-de-France